APSYS, UN GROUPE AU CŒUR DE L’INNOVATION

 

C’est donc Maurice Bansay PDG fondateur d’Apsys et nous a rejoints Rodolphe Bonnasse, PDG de CACom. Bonjour Rodolphe.

 

RB : Bonjour Karine !

 

K : Alors Maurice Bansay, concepteur et promoteur immobilier dans le domaine commercial, en vingt ans Apsys a conçu 31 centres commerciaux dont 7 en France, par exemple Paris Beaugrenelle, Vill Up. Et il y a quelques semaines, vous avez inauguré Muse à Metz, c’est 40.000 m² de commerce et 40.000 m² de bureaux logements et services. Et vous avez présenté le futur quartier mixte de Bordeaux Saint-Jean, peut-on encore dire que vous créez des centres commerciaux chez Apsys ?

 

MB : En fait, je crois qu’effectivement vous posez la bonne question. Notre métier est impacté comme tout les métiers par les nouvelles technologies, et puis la mutation de société à laquelle nous sommes tous en train de vivre. Donc, il faut qu’on se remette en cause. Je trouve que le titre de votre émission caractérise parfaitement bien le cœur de tout dispositif de notre métier, c’est qu’il faut innover, il faut être créatif, il faut changer de modèle et que la particularité d’Apsys a été dès le départ, depuis très longtemps de privilégier les opérations mixtes en centre-ville à l’image de ce que nous avons inauguré récemment à Metz, l’opération Muse qui est en face du centre Pompidou et qui est la locomotive de 80000 m² dans plein centre-ville.

 

K : Alors si on donne deux ou trois exemples, parce qu’il y a beaucoup de choses mais deux ou trois petites choses qui font que ça se distingue d’autres centres commerciaux à Metz.

 

MB : Je pense que la première chose, c’est que nous sommes dans la ville et que nous créons une mixité de fonction, qui est très important .

La deuxième chose, c’est que nous sommes très attachés à créer des lieux emblématiques sur le plan architectural, sur le plan de la dynamique commerciale, sur le plan de l’animation.

 

K : L’art aussi qui rentre beaucoup dans le centre commercial

 

MB : L’art qui est bien évidemment présent dans tous nos projets depuis longtemps et qui à Metz, se justifie encore plus que nous sommes en face du centre Pompidou. Créer en fait une relation émotionnelle avec le consommateur. C’est ça le véritable enjeu et donc créer tout un écosystème permettant de créer cette dynamique.

 

RB : Mais la question qu’on se pose c’est comment vous faites, parce que vous en avez ouvert beaucoup comme le disait Karine, et on sait que ça prend du temps. C’est-à-dire Vous les avez commencés à quelle date ces centres qu’on voit s’ouvrir ? Ils ont démarré quand ?

 

MB : Ecoutez ! L’opération de Metz a commencé en 2006, nous avons gagné une consultation à l’époque, et puis il y a eu la crise financière de 2008 qui a stoppée le développement de ce projet, puis on n’a jamais été découragé. On est très déterminé dans notre entreprise, mes collaborateurs et moi-même.

 

k:    Comment on fait pour rester à la pointe quand le projet met 5 à 20 ans à certains notaires ?

 

MB : On se remet en cause tout le temps. La grande difficulté du métier, c’est qu’on fait un métier à cycle long lié à toutes les difficultés qu’on peut rencontrer, elles sont nombreuses et variées, et pour autant, il faut en permanence réactualisé. C’est pour ça qu’on a créé en interne un outil qu’on appelait le Lab, qui est un outil qui regroupe un certain nombre de compétences à l’intérieur de l’entreprise en France et en Pologne où nous sommes présents. Et l’objectif de ce Lab, c’est que des jeunes collaborateurs passent leur temps à voyager pour aller nous sourcer toutes les innovations qui peuvent exister en matière de commerce.

 

K : Et les enseignes aussi, ça, ça bouge énormément. On ne se déplace plus  pour les mêmes enseignes. Aujourd’hui par exemple, à Metz, c’est Primark. Et en plus, Primark, elle ne va pas arriver tout de suite, elle va arriver au printemps. Vous leur avez vendu Primark, ça n’arrive pas tout de suite. Comment vous faites ?      

 

MB : Ecoutez ! Je crois qu’on propose des produits innovants, des produits avec une façon différente si vous voulez de développer l’expérience client de nos centres commerciaux. Les enseignes sont parfaitement au cœur des mêmes préoccupations et elles connaissent bien les attentes des clients. Et elles considèrent que les produits qu’on propose sont parfaitement adaptés. Le positionnement, on a connu pendant des décennies le produit classique, basique, hypermarché de périphérie avec sa galerie marchande où on poussait le cadi. Je crois que ce produit qui a été très successful pendant des décennies, aujourd’hui les consommateurs veulent autres choses. Et ce que nous proposons, c’est une expérience client, un parcours client.

 

K : Avec quelles enseignes ? Quelles sont les enseignes ?

 

MB : Les enseignes, principalement de mode, qui sont du type Primark qui fait déplacer des foules, ou des enseignes de décoration de la maison, des enseignes liées au design, au loisir, des cinémas, des restaurants.

 

K : C’est ça qui est dingue aussi parce que vous les hauts Asiers, vous y allez carrément à Vill’Up où là, on peut sauter, ce n’est pas un saut en parachute mais un saut en lévitation, un saut en apesanteur. Jusqu’où vous pouvez aller ? Parce que, quand on regarde le projet de Bordeaux Saint Jean ou d’autres projets futurs, carrément vous alliez, vous faites monter les loisirs à un niveau où finalement le toit va devenir un terrain de foot ou que sais-je.

 

MB : Je crois qu’en fait, il faut réinventer la ville et l’opération Bordeaux est un bel exemple si vous voulez, de la création, je pense, d’un idéal urbain.

Vous êtes à la gare de Bordeaux. La ville de Bordeaux a connu une mutation, une requalification extraordinaire sans précédent depuis ces dernières années sous l’impulsion de son maire. Il y a eu toute la requalification des quais, le classement au patrimoine mondial de l’UNESCO. Et puis, quand vous sortez de la gare Saint-Jean, vous êtes sur le parvis et vous avez un décalage entre l’image que vous faites de Bordeaux et ce que vous avez en face de vous.

K : Qu’est-ce que vous allez y faire alors ?

 

MB : L’idée, c’est que nous avons décidé de deux axes très importants, très fort sur le plan urbain. Le premier, c’est la création d’une rue piétonne de 600 m de long, qui va partir du parvis de la gare jusqu’à la Garonne qui est entièrement réservée aux piétons et aux vélos, et de part et d’autre de cette rue piétonne, vous allez avoir un ensemble d’immobiliers mixtes, là aussi, avec des logements, des bureaux, mais également une offre commerciale avec des terrasses de café, des restaurants, des bars. Et sur les quais, deuxième démarche très forte, un bâtiment paysage qui va finir l’aménagement des quais de Bordeaux et qui va être désiné ainsi au sport, à la santé, au bien-être, sous la signature d’un très grand architecte qui est la maison Edouard François.

 

K : Mais ça signifie aujourd’hui qu’on confie l’aménagement de certains quartiers à des foncières qui s’occupaient jusque-là des centres commerciaux. C’est le commerce qui va habiller les villes et qui va construire les villes.

 

MB : Je pense que la démarche me parait très pertinente et très positive. En fait, c’est un partenariat public privé, gagnant-gagnant si vous me permettez l’expression.  Les collectivités ont toutes les difficultés financières que vous connaissez. Il faut qu’elles gèrent au mieux  leur recette publique sans augmenter la pression fiscale et pour autant la ville a besoin d’un réaménagement de qualité. Et confier ça à des privés, c’est pertinent et intelligent, parce que d’autres privés, une foncière comme la nôtre, on s’inscrit sur une durée très longue. Et donc, on va créer un projet extrêmement qualitatif où la pierre fameuse à Bordeaux reste omniprésente avec une architecture de très grande qualité, et cet investissement est porté par une entreprise privée.

 

RB : Et à chaque fois, ce sont des appels d’offre, à chaque fois, tous ces projets sont liés à des appels d’offre ?

 

MB : Tous les projets sont des appels d’offres à l’exception de celui de Bordeaux. Nous avons le bénéfice de travailler à l’intérieur de ce qu’on appelle une OIN (Opération d’Intérêt National) avec un établissement publique qui a été créé spécifiquement pour développer plus de 700 ha autours de la gare de Bordeaux, sur les communes de Bordeaux de Florac et de Bègles. Et donc, cet établissement public qui est le bras armé de l’Etat, nous a interrogé après une visite de Beaugrenelle, nous a interrogé sur l’idée qu’on pouvait se faire d’un projet urbain qualitatif et commercial à Bordeaux. Et nous lui avons proposé ce projet. Et ce projet a fait l’unanimité auprès de tous les interlocuteurs, que ce soit la ville de Bordeaux, la communauté urbaine ou le conseil régional.

 

K : 450 million d’euros d’investissement, ça sera prêt quand ?

 

MB : On espère que ça sera ouvert en 2022 parce que ce projet, comme il est très attendu par les bordelais, on va pouvoir bénéficier d’un accélérateur.

 

K : Maurice Bansay, PDG fondateur d’Apsys, merci beaucoup d’avoir été avec nous.  

 

Apsys groupe EDEN: un centre commercial inédit

 

 

Les habitants de Brie-Comte-Robert, pourront désormais disposer d’un centre commercial de renom dans leur commune. C’est la mission première du centre commercial Eden, élaboré par le groupe Apsys et son dirigeant Maurice Bansay. Le centre commercial est en effet divisé en deux parties bien distinctes. La première partie comprend tout d’abord la zone commerciale proprement dite. Celle-ci a déjà ouvert ses portes depuis le mois d’Octobre, même un peu plus tôt, avec la mise en service de certains restaurants comme la chaîne KFC. Il faut dire que l’ensemble du projet a déjà été pensé il y a plusieurs années à l’avance. Cette première partie se trouve plus précisément sur le côté droit de la Nationale 19, c’est-à-dire à l’entrée de Servon si vous êtes en provenance de Brie-Comte-Robert. De l’autre côté de cette nationale se trouvera le tant attendu cinéma multiplex, qui comptera en tout neuf salles. Ce sera notamment la partie qui sera prise en charge par le groupe Apsys. Pour cela Apsys s’est associé avec une entreprise de renom, à savoir le spécialiste de ce que l’on appelle les salles obscurs: Kinepolis. Une demande d’autorisation pour cette activité devra avoir lieu auprès de la commune au cours du mois de février de cette année.

 

Un espace dédié au shopping et aux loisirs

Cette deuxième tranche du centre commercial Eden fera en tout 35000 m² et le projet a débuté depuis l’été dernier et devra se terminer à la fin de l’année 2018. Cet espace comprendra donc des boutiques, au nombre de 50 en totalité. Il sera aussi possible d’y trouver des moyennes surfaces, auprès desquelles les consommateurs pourront effectuer leurs courses. Cet espace sera tout à fait accessible, grâce à la mise à disposition du public d’un parc automobile pouvant accueillir jusqu’à 900 véhicules. Par ailleurs, un espace de 1000 m² sera entièrement aménagé en jardin paysager et en aire de jeux. ce sera donc l’occasion pour les familles ou les couples d’y faire des promenades ou bien évidement pour laisser les enfants y jouer. Il est aussi impensable de concevoir un tel lieu sans envisager un endroit où se restaurer. Aucune crainte à avoir sur ce plan, car le groupe constructeur a pensé à y installer quelques restaurants. Certes, le projet est encore en cours, mais quelques noms ont été divulgués, tels que l’enseigne Steak N Shake, trik shell ou encore le Chocolat de Neuville.

 

Une visibilité avantageuse

De part son emplacement, le centre commercial dispose d’une visibilité plus que favorable à son développement. Ces deux grands axes de circulation permettront une accessibilité au site. Par ailleurs, le centre pourra bénéficier d’une zone de chalandise conséquente.

 

Une architecture harmonieuse

 

Le groupe Apsys a décidé de respecter l’environnement dans lequel son projet se trouve. Ainsi, grâce à des diverses études, le résultat est un ensemble de constructions chaleureuses. Le groupe ayant fait appel cette fois-ci aux services du cabinet d’architecture L35 Architectes.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Faites du shopping au bord de mer dans le centre commercial le Ruban Bleu Apsys groupe

 

 

C’est la situation qui prévaut à Saint-nazaire, avec la présence du centre commercial le Ruban Bleu. Ce dernier a été conçu par le célèbre groupe Apsys, spécialiste dans le domaine de la construction de ce type de bâtiment et des aménagements qui y sont associés. Ce centre commercial se situe dans le quartier du Ville Port, c’est-à-dire en plein centre ville, mais aussi bénéficiant de la proximité du bord de mer. Les 18000 m² du centre sont principalement dédiés au shopping. On y compte une vingtaine de boutiques de tout genre et quelques restaurants pour permettre aux visiteurs de reprendre des forces. Vous y trouverez en effet des boutiques de mode que ce soit pour les hommes, les femmes et aussi les enfants. Les vêtements, chaussures et autres accessoires des enseignes comme Zara ou H&M et Foot Looker y seront présents.

 

Des espaces culturels et des loisirs mis à la disposition du client

 

Un centre culturel LECLERC est également présent sur les lieux auprès desquels les clients pourront donc acheter des livres et autres CD et DVD. D’autres appareils électroniques et informatiques y seront aussi disponibles. Ce centre culturel sert aussi de billetterie pour les différents événements pouvant se dérouler dans la ville. Par ailleurs, pour vous divertir, le centre commercial a pensé à installer des espaces de jeux. C’est par exemple le cas de l’Escapade, qui consiste à vous sortir d’une pièce dans laquelle vous êtes enfermés en moins d’une heure. Certaines boutiques, dédiées aux plus jeunes mettent en vente des jouets de toutes sortes. C’est notamment la vocation de l’enseigne la Grande Récré, où les peluches et autres figurines feront le bonheur des enfants.

Se rendre au centre pour se détendre

 

Le centre commercial de Saint-Nazaire, qui a été créé de toute pièce par le dirigeant du groupe Apsys, Maurice Bansay, est conçu pour permettre aux habitants de la ville de disposer d’un espace où ils pourront faire des sorties. Pour cela, plusieurs installations ont donc été indispensables. Par exemple, le fait d’y retrouver des restaurants peut paraître normal, mais cela est en fait essentiel. Ils sont tout d’abord destinés aux personnes se rendant au centre commercial pour y faire des achats, mais aussi pour tous les visiteurs potentiels. Vous aurez le choix entre 7 restaurants, que ce soit pour rechercher un restaurant asiatique, ou encore pour déguster des crêpes auprès d’une crêperie, ou tout simplement pour manger un bon sandwich dans une sandwicherie. Ce sera aussi le cas pour une envie de pizza ou de la grillade. De même, des espaces de détente dans lesquels il est possible de se promener ont été mis en place. L’endroit n’est donc plus réservé uniquement aux personnes recherchant les nouveaux produits de mode, mais aussi pour celles qui veulent sortir en couple ou en famille.

 

Beaugrenelle: un endroit d’excellence

 

 

Cela pourrait décrire en des termes simples le centre commercial situé dans le 15ème arrondissement de Paris, le Beaugrenelle. Celui-ci est l’oeuvre d’un spécialiste dans la construction de tels édifices, le groupe Apsys. Pour l’historique, le centre a repris le nom de son prédécesseur qui date de la fin des années 70. Ce chef d’oeuvre a vu le jour après une reconstruction qui s’est achevée en 2013, année de l’ouverture de l’actuel centre. Malgré une fréquentation qui a peu a peu chuté durant les années d’activité de l’ancien centre, dès son ouverture, le Beaugrenelle a su attirer la clientèle et les visiteurs. En effet, le centre commercial a été récompensé à deux reprises, en étant élu en 2015, meilleur centre commercial européen de l’ICSC. Et toujours cette même année, il a reçu le prix d’excellence de l’ULI.

 

L’endroit idéal pour faire du shopping

 

Grâce à son emplacement non loin de la tour Eiffel, le centre conçu par Maurice Bansay, fondateur du groupe Apsys, qui fait au total 50000 m² peut proposer à sa clientèle des produits de qualité. Le centre compte au total 120 boutiques, parmi lesquelles des restaurants pour le plus grand bonheur des visiteurs. Vous y trouverez les grandes enseignes de la mode et aussi celles qui innovent. Il faut aussi dire que la clientèle y est pour beaucoup. En effet, cette zone est une des plus dynamiques de France. Parmi les enseignes les plus réputées, on pourra citer le grand magasin Marks & Spencer.

Une offre commerciale diversifiée

 

Pour satisfaire au maximum sa clientèle le centre commercial a divisé son offre en trois thématiques. Tout d’abord, vous retrouverez le pôle Panoramic, qui rassemble les boutiques et les 10 salles de cinéma qui y sont présentes, mais aussi les divers restaurants, qui vous offriront une vue imprenable sur la Seine. Une des adresses prisées est par exemple la pâtisserie qui est présente au rez-de-chaussée du centre: la Pâtisserie des Rêves. Vous y trouverez ainsi des produits aux saveurs exceptionnelles. Le pôle Magnetic quant à lui englobe ce qu’on appelle par mode “multi”, mais aussi tout ce qui se rapporte à la décoration et enfin les activités liées aux loisirs et à la culture. Pour terminer, le pôle City met à la disposition des visiteurs les commerces ou encore des services du quotidien, telle que la Poste. Au final, il est possible de se rendre à cet endroit à la fois pour faire du shopping et pour effectuer d’autres tâches nécessaires, sans devoir perdre de temps à aller ailleurs.

 

Une architecture particulière

 

Ce qui caractérise cet édifice est bien évidemment son architecture. Les architectes Valode & Pistre ont été les responsables de cette oeuvre magnifique. Ils ont opté pour une finesse et une harmonie de la finition de l’édifice principal. De plus, un autre intervenant de taille a participé à l’aménagement intérieur, particulièrement pour les salles de cinéma: le célèbre designer français Ora-ïto.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Apsys groupe MANUFAKTURA : une destination à visiter


Si vous êtes de passage en Pologne, plus précisément à Lodz, vous aurez l’occasion de faire un tour dans le centre commercial construit par le groupe Apsys. Le centre dénommé Manufaktura bénéficie en fait d’un emplacement idéal, car se trouvant au centre de la ville. Le centre commercial en lui-même est déjà une destination à part entière, à la fois touristique et historique. Son concepteur, le fondateur du groupe, Maurice bansay, n’a pas lésiné sur les moyens. Il s’agit en fait d’un vaste ensemble faisant en tout plus de 128000 m². Cette taille impressionnante en dit déjà beaucoup sur les ambitions des concepteurs de ce centre commercial. Ce dernier a été installé sur un ancien site industriel qui a été classé Monument historique, le site faisant en tout 27 Ha. Ainsi, à la place a été construit un centre multi-fonctionnel, qui a dû en tout point respecter l’architecture des lieux.

Une entreprise à l’image des capacités de la ville

 

C’est certainement l’édifice montrant à quel point le développement économique touchant la ville est important. Le centre commercial représente ce fait vu les différentes activités qui y sont présentes. Il s’agit en fait d’un pôle de commerces mais aussi de loisirs. Ce dernier a été récompensé par la qualité de ses services à deux reprises en 2008 et en 2009, respectivement comme meilleur centre commercial européen de très grands centres en obtenant le prix ULI, puis comme meilleur centre commercial de Pologne.

 

Les différentes activités au sein de Manufaktura

 

Bien évidement, ce dernier est destiné tout d’abord à assouvir la passion pour la mode de la clientèle. En effet, Manufaktura est tout à fait disposé à répondre aux attentes de cette dernière, en mettant à leur disposition pas moins de 250 boutiques. Cependant, une multitude d’autres activités sont également proposées aux visiteurs. C’est par exemple un endroit où il est également possible de s’adonner à des activités culturelles et de loisirs. Le centre commercial organise régulièrement des concerts ou encore des retransmissions de matchs pour le public. Cinq musées y sont également présentes, ce qui reflète bien la participation du centre dans le partage historique du passé de la ville toute entière. L’endroit est tout à fait apprêté pour accueillir ce genre d’activité et permettre aux visiteurs d’en savoir un peu plus sur les événements qui ont eu lieu dans cette localité. Un complexe sportif pour celles et ceux qui ont besoin de faire une activité physique est aussi présent. Enfin vous y retrouverez des bureaux ainsi qu’une discothèque pour faire la fête. Au final, il s’agit d’un lieu où toutes les catégories de personnes se croisent.

 

Une architecture spéciale

Comme le bâtiment n’a pu être détruit, le gros du travail a consisté pour le groupe Apsys à redonner à l’édifice une seconde jeunesse. Il faut dire que le résultat a été époustouflant sachant que des designers se sont penchés sur la question et ont gardé l’esprit industriel tout en le donnant un design moderne.

[jetpack_subscrption_form]

Apsys groupe: Un complexe pour toute la famille  » les Rives de l’ornes »

 

 

C’est sans aucun doute le but premier des nouvelles générations des centres commerciaux. Parmi ceux-ci nous vous ferons découvrir celui de Caen dénommé les Rives de l’Orne. Comme son nom l’indique, ce dernier se situe juste aux abords de ce fleuve. Ce dernier est l’oeuvre du fameux groupe Apsys, dirigé par son fondateur Maurice Bansay. Pour cette ville, le groupe a construit un centre commercial de 28000 m² avec différentes activités présentes. Bien évidemment le but principal étant de s’adonner au shopping, mais il est désormais utile d’allier à cette activité des différents centres d’intérêt. C’est là toute l’originalité de la conception de ce groupe. Les centres ayant été pensés par ce dernier permettent à la fois de faire des achats mais aussi de participer à certains loisirs.

 

Une adresse de shopping importante

 

Pour cela, vous pourrez visiter les 20 boutiques que compte le centre commercial. De nombreuses grandes enseignes vous proposeront leurs produits de mode. Presque toutes les catégories y passeront, de l’habillage aux chaussures, en passant par les accessoires et la maroquinerie. Sachez également que la téléphonie représente aussi aujourd’hui un secteur très tendance. C’est ainsi que deux boutiques de celle-ci seront présentes dans le centre commercial.

 

Des loisirs également présents

 

C’est aujourd’hui une option inévitable pour tout centre commercial de renom. Pour sa part, les Rives de l’Orne propose à ses visiteurs de s’essayer à diverses activités, telles que le cinéma, avec les 10 salles présentes, pouvant accueillir au total jusqu’à 2000 personnes. Il est aussi possible pour les amateurs de jeux de s’essayer au laser game.

 

Le coin restaurant à ne pas oublier

La restauration est un critère inévitable pour tout centre commercial de cette envergure. Les concepteurs, dont Maurice Bansay et le groupe Apsys, ont mis à dispositions des visiteurs des points où se restaurer. Il pourra donc s’agir du classique restaurant ou d’une pause express. Aucun problème, différentes enseignes vous accueilleront avec plaisir pour répondre à vos besoins. Dix restaurants, dont le II Ristorante  vous feront découvrir leur spécialité pour vos dîners par exemple. Entre deux séances shopping, rien de tel que d’engloutir un bon burger dans un café ou encore une pizza dans un bistrot.

 

Un logement assuré

 

Si vous recherchez une adresse où poser vos valises, sachez que vous pouvez séjourner dans l’hôtel trois étoiles au sein du centre commercial. Cela vous permettra à la fois de profiter des différentes offres au sein du centre, si vous êtes de passage, tout en disposant des services de qualité de l’hôtel. N’hésitez donc plus à réserver votre chambre à l’avance pour obtenir un des 220 logements mis à la disposition de tous.

 

D’autres services complémentaires

Que vous ayez besoin de vous rendre dans votre banque ou chez un opticien ou même une pharmacie, ces genres d’enseignes seront également présents sur place.

MUSE: Un centre commercial de nouvelle génération pour Metz

Muse créée par Maurice BANSAY, Apsys

 

Cette ville française peut maintenant se réjouir de disposer d’un nouveau centre commercial: la Muse. Cette réalisation a été l’investigation du groupe leader dans le domaine de la construction de ce genre: le groupe Apsys. Ces joyaux se situent en face d’un autre monument, le centre Pompidou-Metz, c’est-à-dire juste à quelques encablures du centre. Cette effervescence a lieu en fait juste derrière la gare. Ce dernier fait ainsi partie des édifices flamboyants du nouveau quartier de l’Amphithéâtre. Ce fut une entreprise considérable, pour obtenir un ensemble harmonieux d’une surface totale de 37000 m². Le centre commercial procure ainsi un peu de dynamisme au centre historique de la ville.

 

Un espace pour différentes utilisations

 

Le centre commercial a été, en priorité, conçu pour accueillir en son sein plus d’une centaine des boutiques de marques, pour les accros du shopping, mais aussi une vingtaine de restaurants, ainsi que 400 logements construits au-dessus de ces derniers. Pour tout ce monde, il a été indispensable de construire un parking immense de 750 places. Les visiteurs auront la possibilité en effet d’y retrouver des marques prestigieuses et qui n’ont jamais été présentes dans cette localité. Il est par exemple possible de citer des enseignes comme New Look et Habitat ou encore Primark et Superdry.

Une clientèle en masse attendue

 

Le choix de l’emplacement de ce nouveau centre commercial par le groupe Apsys a bien  évidemment été étudié. Il faut dire que la zone de chalandise a été prometteuse durant les études préliminaires au projet de construction de ce site et cette clientèle ne s’est pas faite attendre. On attend ainsi entre 7 et 8 millions de visiteurs chaque année et cela durant au moins les trois ans à venir pour cet investissement considérable. Par ailleurs, le défi a été de taille, vu le développement sans précédent des plateformes de boutiques en ligne. Il est ainsi inutile de se déplacer en boutique pour faire ses achats et la livraison s’effectue en quelques heures seulement. Cependant, étant donné l’envergure que l’entreprise a prise, il est certain que cette dernière soit un succès. Il suffit juste comme le dirigeant du groupe, Maurice Bansay, le dit de redonner à ce genre de concept un sens.

 

Un projet qui a pris du temps

 

Pour revenir sur l’historique de ce projet, celui-ci a déjà été murmuré durant la conception de l’ensemble de la zone d’aménagement concertée où se situe actuellement Muse. La faute au premier entrepreneur du projet ayant abandonné. C’est seulement grâce à la collaboration du groupe franco-polonais Apsys et Metz métropole que les choses concrètes ont commencé. Les promoteurs du projet assurent la viabilité de ce dernier, grâce surtout à son emplacement stratégique. Celui-ci disposant des mêmes avantages que celui du centre ville avec ses quatre places et entrées notamment.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Faire revivre un ancien pôle d’activité: NYERPIC APSYS GROUPE

 

C’est certainement le but de ce projet de construction qu’entreprend le groupe Apsys, mené par son Président fondateur: Maurice Bansay. Il est en effet question d’installer un immense centre commercial sur l’ancien site de fabrication des grands équipements hydrauliques dans la localité de Grenoble, plus précisément à Saint-Martin d’Hères. Autrefois dénommé Neyrpic, cette entreprise a ainsi légué son nom à l’actuel chantier du groupe. L’emplacement de ce dernier se situe donc aujourd’hui à l’entrée de la ville, plus précisément face au campus universitaire.

 

Un édifice à la mémoire de l’ancien site

 

A part cet aspect, le choix du groupe a été aussi de réutiliser certains matériaux de l’époque pour construire son centre commercial. Ainsi, certaines turbines des anciennes usines seront réutilisées pour d’autres fins. Pour évoquer ce passé industriel riche, le toit sera paré des panneaux photovoltaïques et l’utilisation des containers événementiels sera de rigueur. Tous ces choix feront de cet endroit une destination appréciée des locaux.

 

Un lieu à diverses facettes

Hormis cet aspect purement historique, l’actuel projet sera destiné à permettre aux personnes de s’y rendre pour y faire principalement du shopping et pour profiter d’une nature florissante et enfin des loisirs en pleine agglomération. Tout d’abord, l’aménagement se fera de la manière suivante: les installations seront disposées sur une superficie totale de presque   50000 m². De part et d’autre d’un corso principal à découvert sera disposé les assemblages des containers, faisant office du bâtiment. L’espace couvert sera dédié à abriter ainsi près de 90 boutiques, auprès desquelles les consommateurs feront leurs emplettes. Différentes enseignes de mode seront ainsi présentes. Il faut dire que de part sa catégorie, le shopping sera l’activité première. Cependant, les visiteurs auront aussi la possibilité de se ravitailler en produits du quotidien grâce à la présence des plusieurs moyennes surfaces. Enfin, il est bien évidemment indispensable de mettre à la disposition de ces visiteurs des emplacements où ils pourront se requinquer et cela auprès d’ une vingtaine de restaurants présents. Le corso central est donc en plein air et fait au total 7500 m². C’est à cet endroit que se tiendront donc les différentes activités ludiques tout au long de l’année. Par ailleurs, le centre commercial conçu par Apsys disposera de trois espaces de loisirs. Il est par exemple possible de se lancer dans l’escalade d’un mur conçu à cet effet, ou encore de faire du fitness et enfin, vous disposerez d’un nouveau concept loisirs. Les différents terrains de sport se situeront par exemple au-dessus du parking.

 

Un lieu surprenant

Le groupe Apsys s’est illustré par la qualité de la conception de ses ouvres. Ce dernier prend soin à allier différentes activités en un seul endroit. C’est peut-être même une de ses spécialités. Vous pourrez par exemple jouer tranquillement au ping-pong dans l’allée principale du centre et cela en plein air sans pour autant déranger les personnes qui y font une collation.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Steel: Une nouveauté à Saint-Etienne

Une nouveauté à Saint-Etienne

Un projet d’envergure est en train d’être réalisé pour permettre aux habitants de cette ville et de ses environs de disposer d’un espace pour pouvoir faire du shopping mais aussi se prélasser et faire différentes sortes d’activités. En effet, un nouveau centre commercial est en train de voir le jour dans la ville, plus précisément aux abords de l’autoroute A72 à l’entrée de celle-ci. Ce dernier a été conçu et mis sur pied par le groupe de renom Apsys et a été baptisé Steel. Ce nom est en effet révélateur de beaucoup de choses, principalement par l’architecture qui a été donnée au bâtiment principal. Celui-ci se distingue par une architecture innovante et spectaculaire avec une façade principale tout en verre et une longue toiture tout en finesse, à base de résille métallique iconique.

 

Un espace dédié à plusieurs pôles d’activités

L’espace est avant tout concentré autour d’un édifice principal, qui sera le centre commercial proprement dit. Ce dernier s’étendra sur une surface de plus de 50000 m² des boutiques mais aussi des espaces de loisirs et bien évidement des restaurants en tout genre. Mais ce qui distingue le projet, c’est son espace outdoor, aménagé en espace vert, représentant environ 37000 m². Cela correspond à une superficie plus que suffisante pour permettre aux visiteurs d’y faire des ballades en famille par exemple, ou tout simplement pour s’y reposer entre deux séances de shopping. Ce parc est avant tout un signe du respect des normes environnementales en vigueur, voire même plus. Une soixantaine d’enseignes au sein du centre commercial, permettront surtout aux férus de shopping d’assouvir leur besoins. Ils pourront y trouver des articles de différentes natures, que ce soit pour les inévitables vêtements et chaussures de mode ou pour les produits décoratifs pour la maison. Vous aurez ainsi la possibilité de connaître les tendances du moment concernant des différentes catégories de produits dans un même endroit, grâce à ce centre commercial. Par ailleurs, il serait aussi important de noter que ce centre n’a certainement pas oublié de penser à divertir les plus jeunes visiteurs, jusqu’aux plus âgés, en aménageant un espace total de 5000 m² dédié uniquement aux divers loisirs, au sein de la bâtisse. Enfin, il sera même possible d’y loger, car un hôtel disposant des 60 chambres y sera également implanté.

 

Un chantier immense jusqu’à son ouverture prochaine

Pour pouvoir faire sortir de terre un tel projet, il est en effet indispensable d’aménager pas moins de 16 Ha où ont été implantées autrefois des industries de toute sorte. Les travaux ont débuté cet automne et l’ouverture officielle est programmée vers le mois de mars de l’année prochaine. Ce délai sera donc indispensable pour mener à bien tous les désirs du groupe Apsys. Il faut aussi dire que l’implantation d’un tel projet n’a pas été menée au hasard, car la clientèle potentielle proche ou environnante représente un chiffre d’affaire immense, vu le demi-million des personnes comptabilisées pour une distance d’une demie heure de trajet aux alentours.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Acquisition  du centre commercial Beaugrenelle

Interview de Maurice Bansay, président fondateur d’Apsys

 

Aujourd’hui est un grand jour pour APSYS, l’entreprise que je préside, parce que c’est la date d’acquisition  du centre commercial Beaugrenelle qui est en actif absolument exceptionnel  dans le domaine du secteur des centres commerciaux. C’est un virage stratégique pour notre entreprise que nous affirmons d’une part notre volonté de rester investisseur final de nos différentes opérations; mais également un virage stratégique parce que Beaugrenelle représente un actif absolument exceptionnel, unique aussi bien dans sa conception, dans sa taille, après 10 ans de développement, 10 ans de passion, 10 ans de détermination pour réaliser cette opération.

L’aboutissement pour APSYS est de façon tout à fait extraordinaire de pouvoir rester investisseur de l’opération aux côtés de ses partenaires.    

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.