Crowdfunding immobilier, une démystification à prendre en compte

Le crowdfunding est une manière de mettre en relation les investisseurs publics ainsi que les porteurs de projet, cela dans le but de réaliser chacun leur rêve. Le premier pour pouvoir générer un revenu avantageux par rapport aux autres types d’épargne, et le second d’achever son projet en toute facilité. En effet, ce concept fait partie des systèmes de financement innovants permettant de mener à terme un projet. Cependant, il faut noter que beaucoup de mythes et de zones d’ombre tournent encore autour du crowdfunding immobilier. C’est pourquoi cet article est destiné à tout démystifier. Vous pourrez ainsi débuter votre placement en tant qu’investisseur particulier grâce au crowdfunding immobilier.

Mythe 1 : Les projets proposés sur les plateformes de crowdfunding sont nuls parce qu’ils n’arrivent pas à trouver des sources de financement ailleurs

Il est important de noter que si les promoteurs immobiliers choisissent un financement en crowdfunding c’est à cause de la taille de leur projet, et non à cause de la qualité de ce dernier. En effet, à cause de l’augmentation des frais liés aux transactions bancaires depuis la crise économique, les petits promoteurs qui ne disposent pas d’un fonds particulier n’arrivent pas à obtenir un investissement auprès des banques. Alors, pour remédier à cela, ces promoteurs font appels à des particuliers afin de les aider à constituer le fonds propre pour pouvoir bénéficier d’un emprunt bancaire. C’est par la suite qu’ils réalisent leur projet, et remboursent les investisseurs particuliers qui leur ont aidé dans leur projet. Dans ce cas, lorsque vous vous rendez auprès d’une plateforme de crowdfunding, enlevez dans votre esprit que les projets qui s’y trouvent sont mauvaises, surtout si la plateforme est réglementée.

Mythe 2 : Les plateformes de crowdfunding ne sont que des sites web viraux qui ne se soucient pas des investisseurs

Avec la démocratisation du crowdfunding immobilier, on peut aujourd’hui trouver un grand nombre de plateformes de crowdfunding. Certes, il y a ceux qui se soucient des personnes qui apportent leur apport pour financer les projets en question, mais il y aussi ceux qui sont méticuleux dans leur prestation. Jouant le rôle d’intermédiaire, les plateformes de crowdfunding sont tenues à jouer de la transparence complète. Elles doivent mettre à la disposition des investisseurs les renseignements concernant les projets qui y sont proposées, les démarches à suivre pour entrer en contact avec les porteurs d’affaires, les rapports des tiers ainsi que les rapports d’évaluation de la performance de chaque promoteur immobilier. C’est pour cela qu’en France, ces plateformes sont réglementées et elles sont régies par la loi afin de garantir un placement sans risque pour les investisseurs particuliers. Dans ce cas, pensez à bien sélectionner la plateforme sur laquelle vous envisagez placer votre argent.

Mythe 3 : Les plateformes de crowdfunding sont les mêmes

Cette affirmation est des plus fausses, parce que les plateformes de crowdfunding varient en fonction de l’équipe qui les constitue mais aussi des produits qu’elles proposent. Alors, lorsque vous choisissez votre plateforme de crowdfunding, pensez à vous interroger sur le niveau de dépistage des transactions et les types d’investissement qu’elle propose. Vous pourrez ainsi connaître le sérieux ou non de votre plateforme. Par exemple, vous pourrez vous renseigner sur les flux de trésorerie et la location de l’investissement. Demandez également si la plateforme organise des visites des chantiers ou si les transactions sont basées uniquement sur la confiance. Tous ces points vous aideront à avoir une idée des plus précises concernant votre plateforme. Il faut aussi noter qu’actuellement, avec la démocratisation du crowdfunding, certaines plateformes n’hésitent pas à embaucher des professionnels dans le secteur immobilier, mais aussi des experts en finance et en nouvelle technologie. Ainsi, les crowdfunders novices peuvent bénéficier de leur conseil avec une forte chance de réaliser d’excellents profits.

Mythe 4 : Les plateformes recevant le plus d’offres sont les meilleures

Beaucoup sont tentés à pensez que plus les offres sont importantes sur une plateforme, plus celle-ci est meilleure en matière de crowdfunding. Cette affirmation est tout aussi fausse que celles qui ont déjà précédée. En effet, le volume du nombre d’offres proposées sur les plateformes de crowdfunding ne définit pas sa qualité. Il est probable que ces plateformes reçoivent un grand nombre d’offre parce qu’elles ne trient pas les offres qui y sont postées, et qu’elles ne se soucient guère de la rentabilité des investisseurs qui souhaitent fructifier leur épargne grâce à elles. Le rapport qualité et quantité doit être mentionné pour garantir la fiabilité d’une plateforme. Ainsi, l’internaute aura plus de chance de se faire rembourser avec en prime l’intérêt généré par son placement. Alors, pensez à demander à votre plateforme le genre d’assurance qu’elle met pour protéger les investisseurs et pour réduire les risques encourus en matière de placement immobilier.

Mythe 5 : L’investisseur risque de perdre tout son argent si la plateforme de crowdfunding décide de se rétracter du marché immobilier

Dans le cas où la plateforme de crowdfunding vient à se dissoudre, celles qui sont bonnes disposent d’une structure permettant de protéger les investisseurs. Ainsi, ces derniers ne risquent pas de perdre leur argent. Effectivement, dans le cas où la plateforme de crowdfunding ferme ses portes virtuelles, les personnes qui ont investir leur épargne dans les placements proposés par ces plateformes se trouvent dans une mauvaise posture. Ils seront tiraillés entre la peur de perdre l’épargne qu’ils ont constituée au cours d’un certain temps, et de ne plus avoir confiance dans les placements financiers. Donc, avant de choisir votre plateforme, posez-lui la question concernant la couverture proposée aux investisseurs en cas de faillite potentielle. Les anomalies peuvent se présenter au cours d’un financement participatif, dans ce cas, informez-vous sur les garantis que vous pourrez obtenir auprès de votre plateforme. Même si l’investissement dans le crowdfunding immobilier n’est pas sans risque, prenez le temps de vous renseigner sur différents points avant d’opter pour telle ou telle plateforme. Vous serez content d’avoir effectué ces quelques vérifications au cas où votre plateforme est contrainte de fermer ses portes.

Mythe 6 : En tant qu’investisseur, il est préférable de travailler directement avec le promoteur

Beaucoup de crowdfunders sont tentés de prendre contact direct avec les promoteurs immobiliers lorsqu’ils envisagent de fructifier leur placement. Cependant, il faut reconnaître qu’investir d’une manière indirecte, tout en utilisant les plateformes de crowdfunding présentent de réelles avantages. En rejoignant une plateforme en ligne, vous pouvez bénéficier des différentes offres réservées spécialement aux investisseurs. En plus de cela, vous pouvez également tirer profit du nombre d’investisseurs qui placent leur épargne sur le même projet que vous. Grâce au nombre du plus fort, les investisseurs peuvent avoir le droit de vote ou prendre des décisions spécifiques régissant le projet, ce qui n’est pas le cas si vous choisissez le statut d’investisseur solitaire. Outre cela, l’expertise proposée par les plateformes de crowdfunding vous permet de jouir d’une réelle protection. L’équipe veille à ce que votre investissement soit des plus rentables et que vous retrouviez votre capital initial ainsi que les intérêts y afférant. Vous ne pourrez pas bénéficier de cette protection si vous choisissez d’outre passer les plateformes de crowdfunding. Dans ce cas, pensez à réfléchir deux fois avant de choisir de travailler directement avec le promoteur immobilier.

Le crowdfunding est devenu un investissement des plus incontournables sur le marché de l’immobilier. Il ne cesse de se développer petit à petit, et d’attirer un grand nombre de particuliers qui sont tentés par l’aventure du placement immobilier. Cependant, il faut noter que ce système reste encore des plus flous, mais avec les quelques informations citées ci-dessus, nous avons pu mettre un peu  de lumière dans ce genre de financement. Outre les informations disponibles en ligne, vous pouvez également découvrir quelques notions du crowdfunding immobilier en vous rendant auprès d’un établissement comme les agences immobilières. Elles sauront vous guider dans votre investissement en matière de financement participatif.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Laisser un commentaire