Défiscalisation avec le crowdfunding, ce qu’il faut savoir

Envie d’alléger les impôts que vous payez, pourquoi ne pas penser au crowdfunding immobilier ? Avec l’arrivée du dernier trimestre, chaque contribuable essaie de trouver des idées, aussi légales qu’elles soient pour réduire leur impôt sur revenu. Outre les stratèges qui ont été mises en ligne récemment, il faut reconnaître que la meilleure solution c’est l’investissement dans un produit immobilier qui jouisse la réduction d’impôt, dont le crowdfunding immobilier.

En quoi consiste le crowdfunding immobilier ?
Comme il a été cité ci-dessus, le crowdfunding immobilier ou placement participatif immobilier est une manière de placer son argent dans la pierre. L’investisseur apporte son fonds afin de financer un porteur de projet dans la réalisation de son projet. Cela permet à tout un chacun de devenir comme ce que les anglo-saxons appellent « business angel » avec leur apport, quelque soit leur taille. Pour cela, il faut entrer en contact avec ces promoteurs sur les plateformes internet dédiées au crowdfunding. Vous pourrez obtenir un retour sur investissement qui peut atteindre les 10% par an. Pour cela, connectez-vous sur une plateforme de crowdfunding afin de connaître les entrepreneurs qui ont besoin de financement dans la réalisation de leur programme. Vérifiez la crédibilité de votre entrepreneur, de son programme ainsi que de votre plateforme.

Les conditions à remplir pour bénéficier d’une réduction d’impôt
En crowdfunding immobilier, le revenu généré par votre placement est exonéré de taxe. Mais pour pouvoir en bénéficier certains critères doivent être respectés. N’hésitez pas à vous renseigner concernant les réglementations en vigueur proposée par ce dispositif. Il faut noter que seules les entreprises qui sont définies comme petites entreprises peuvent bénéficier de cette exonération. De même pour les entreprises qui ne sont pas cotées sur le marché boursier. Vous bénéficierez d’une réduction d’impôt de 18% sur le montant investi. En ce qui concerne le revenu généré par votre placement, ce dernier est également exonéré de taxe. Outre cela, pensez également à faire appel à une entreprise de holding sérieuse qui pourra vous aider dans la réalisation de votre projet.

Quelques astuces pour éviter de se faire avoir
Certes le crowdfunding n’est pas un placement sans risque, toutefois, vous pouvez atteindre la rentabilité attendue à condition de connaître les quelques bonnes bases dans ce domaine. Alors, avant de commencer, pensez à vérifier la crédibilité de la plateforme à qui vous allez confier votre argent. Pour se faire, il est important de découvrir si la plateforme est agrémentée ou non. En France, la plupart d’entre eux sont régis par certaines mentions. Une diversification du placement est également conseillée, ce qui vous évitera de vous retrouver dans l’embarras en cas de problème. Alors, au lieu de placer la totalité de votre fonds dans un seul programme, pensez à faire un placement multiple. Et comme tout entrepreneur qui se respecte, vérifier si le programme dans lequel vous allez investir est couvert par une garantie financière d’achèvement.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Laisser un commentaire