Du nouveau sur le crowdfunding immobilier

Il est clair que le crowdfunding immobilier est l’un des investissements les plus pourvus du moment, surtout pour les individus qui souhaitent de développer leur épargne. Le montant minimal pour le financement n’est pas les millions. Certaines plateformes de crowdfunding proposent aux internautes de participer à des projets et d’en tirer les avantages quelque soit leur fonds initial.
Pour être rémunéré, les investisseurs en crowdfunding immobilier espèrent toucher entre 8 et 12%, si certaines plateformes  ont déjà fixé leur taux à 10%, et cela sur l’ensemble des projets qu’elles proposent. En ce qui concerne le paiement, il est souvent effectué une fois la vente terminée, mais certaines plateformes préfèrent payer l’intérêt généré par le placement au cours du projet. Cela est  souvent fréquent pour le cas des prêts obligataires. Concernant les investissements en actions, l’investisseur récupère les plus-values ainsi que le capital initial en une seule fois à la date d’échéance du projet. La récupération en totalité du part pour chaque investisseur est garantie par un pacte d’actionnaire.
Mais comme ce genre de placement n’est pas sans risque, il est préférable de les savoir au préalable. Les risques sont souvent liés au manque de garantie ou à un retard de vente. C’est pour cette raison qu’il est judicieux de prendre les précautions requises avant de se lancer dans le crowdfunding. Cela concerne entre autre le choix du placement, de la plateforme, du promoteur et bien entendu du bien dans le quel vous souhaitez investir. Cette dernière est des plus importante parce que c’est elle qui vous garantira le remboursement de la totalité de votre placement, avec en marge votre rente.

Les risques aussi palpables que cela puissent être
Le crowdfunding procure la chance aux particuliers de coopérer aux côtés des techniciens, à la mise en place des programmes de promotion. Ces programmes au ramassage de capitaux touchent ordinairement le neuf en habitation, les entrepôts ou des boutiques. Mais faut faire attention aux mystifications de cet investissement à la mode et abordable en quelques clics ! A l’inscription, le « crowdfunder » n’est jamais certain d’acquérir les intérêts et encore moins de toucher à son investissement initial. Tout résultera du bon déploiement du marché immobilier. Toutefois, il est d’ordinaire semé de contraintes.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Laisser un commentaire