Faire un investissement dans l’immobilier locatif

Si investir dans les start-ups ou dans des entreprises qui semblent être très rentables mais qui, en vérité, n’ont plus l’assurance de durer n’est pas très assuré ni sans risques, se lancer dans un investissement dans la pierre est une opération bien moins risquée que les placements au sein des start-ups. En effet, l’investissement immobilier se démarque par l’assurance d’une bonne stabilité et de gains relativement permanents malgré les évolutions de la situation économique. Les résultats sur le long terme de l’investissement locatif en font un secteur intéressant.

Préparer l’investissement

Afin de ne pas perdre son temps en va-et-vient non productif et en discussions sans suite, il faut savoir dénicher un agent immobilier qui soit vraiment motivé à effectuer la vente en amont de l’opération d’investissement. C’est au moment de l’acquisition du bien qu’il faut avoir une vision sur le bénéfice que pourrait générer une opération immobilière. Dénicher un vendeur qui est décidé à se défaire de son bien est le mieux qu’on puisse trouver, la transaction devrait alors être avantageuse pour l’acheteur. Même si la valeur future du bien qu’on a acquis n’est pas connue d’avance, les biens immobiliers ne se déprécient que suivant des circonstances généralement prévisibles (dégradation non réparée, vétusté tendant vers la démolition etc.). Pour bien se préparer à l’investissement, il faudrait faire des recherches sur tous les supports média trouvables et procéder à de nombreuses visites. Vous avez ainsi un plus large panel de choix concernant les biens immobiliers. On peut d’ores et déjà prendre comme critère de décision l’estimation de la valeur locative du bien.

images-2

 

 

Réaliser l’investissement

Il faut garder à l’esprit que l’acquisition d’un bien immobilier locatif que vous avez effectuée est le résultat d’une intention de monétisation. Les avis sentimentaux comme l’attrait au bien immobilier à cause de son histoire doivent donc être délaissées afin de favoriser les biens dont les plus-values  sont dignes d’intérêt. Afin de ne pas perdre votre temps, il est important d’automatiser le processus, et agir en trois étapes. D’abord, il vous faut trouver le bien immobilier avant de chercher financement ; et pour conclure, rentabiliser votre bien. Il vous faudra probablement contracter des prêts, en plus d’autres sources de liquidité, en raison de la valeur notable de ce genre d’investissement. Il s’agit, en effet, d’éviter le piège d’un calcul erroné de la valeur locative, ce qui risque de vous causer de la déception.

Assurer la rentabilité de l’investissement

Faire l’acquisition d’un bien immobilier à proximité de votre voisinage direct vous aide à bénéficier d’avantages divers. En effet, l’avantage de disposer un bien à gérer à une distance raisonnable est la possibilité de venir en urgence sur les lieux quand c’est indispensable. Les problèmes nécessitant une présence effective sont de ce fait appréhendés de manière plus prompte a contrario des biens éloignés sur le plan géographique, dont la prise en main demande plus de temps et de dépenses.

Cela va sans dire qu’on soit très bien informé pour ce qui est de l’attractivité de la ville ou du quartier où investir sur un bien locatif. En fonction des clients que vous ciblez, vous devez calibrer votre choix du bien immobilier à acquérir. Cela peut concerner essentiellement les étudiants qui ont besoin d’un logement pour seulement quelques années. Dans ce cas de figure, les acquisitions à faire se révèlent être les appartements de petite taille et les studios, principalement dans les communes à proximité d’universités. On se doit de viser les travailleurs si la ville compte diverses entreprises. Il faudra alors s’intéresser sur les appartements larges et confortables.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Faire un investissement dans l’immobilier locatif

Laisser un commentaire