Investir dans la pierre grâce au crowdfunding

L’investissement participatif dans la pierre, plus connu de tous comme le crowdfunding immobilier attire de plus en plus d’épargnants, certainement à cause du rendement attractif qu’il promet. Cependant, il faut noter que ce genre de placement financier n’est pas sans risque.

En quoi consiste le concept du crowdfunding ?
Le concept du crowdfunding immobilier est simple. Des promoteurs immobiliers déposent leur projet sur des plateformes financiers, qui a leur tour font appel à des internautes pour financer ces projets. La plupart de ces promoteurs sont de tailles moyennes ou modestes. Avec les fonds propres des particuliers investisseurs, les promoteurs immobiliers puissent constituer un fonds et demander un prêt auprès des banques pour réaliser son programme, ce qui peut être une rénovation ou une nouvelle construction. Une fois le programme achevé, les investisseurs récupèreront leur capital et les intérêts compris entre 6% et 12% par an.

Un investissement qui comporte des risques
Il y a du beau dans le crowdfunding, cependant, il faut comprendre qu’il n’est pas du tout sans risque. Certes, les bénéfices qui résultent de ce genre de placement est beaucoup plus intéressant comparé à un PEL ou un livret A. Mais, comme pour tout investissement il comporte de risques. Dans le cas où le promoteur immobilier fasse faillite, les investisseurs particuliers peuvent perdre une moitié ou la totalité de leur placement financier. De même, les problèmes liés à la construction peuvent retarder le délai de livraison, réduisant ainsi les marges sur revenu que peuvent tirer chaque investisseur. Et pour finir, il n’est pas rare que les biens immobiliers restent invendus, contrairement à la prévision. Tout cela peut chambouler  le programme de l’épargnant, ce qui est assez décourageant.

Comment réduire ses risques ?
Alors, la question que tout le monde se pose c’est, vaut-il mieux ne pas investir en crowdfunding ? La réponse est non ! Vous pourrez investir dans ce genre de placement, à condition de connaître les règles qui régissent les plateformes de crowdfunding, les investisseurs mais aussi les porteurs de projet. Pour cela, renseignez-vous sur la crédibilité de chacun d’eux, ce qui vous offrira une marge d’assurance avant de placer votre argent. Outre cela, vérifier également la solvabilité du projet, si ce dernier dispose d’une potentialité de revente ou non. Vous pourrez ainsi vous décider d’arrêter avant que vous aurez investi la totalité de votre épargne.
Pour vous aider dans votre décision de placer votre argent en crowdfunding, il est idéal de faire appel à des professionnels, ou de vous référer aux conseils d’un conseiller immobilier. Il vous aidera à réaliser votre rêve, tout en réduisant les risques que vous pourrez encourir dans ce genre de placement.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Laisser un commentaire