Investir dans l’immobilier, les bons à savoir sur le crowdfunding

Vous avez de l’argent et vous souhaitez le fructifier ? Pourquoi ne pas investir dans la pierre avec le crowdfunding ? Apparu aux Etats-Unis vers la fin de la crise immobilière, le crowdfunding immobilier ou investissement participatif permet aux particuliers de venir propriétaire immobilier, et de percevoir les intérêts qui en découlent. Dans ce cas, pour vous aider à placer votre argent dans ce type de financement, voici les bons à savoir en ce qui concerne le financement participatif.

Le financement participatif ouvert à tous
Depuis plus de dix ans, des plateformes participatives ouvrent leur porte à des particuliers qui souhaitent investir leur argent dans la construction immobilière. Comme il existe des petits promoteurs qui n’ont pas le fond minimal pour être éligible auprès des banques, ils font appel aux aides de simples gens pour constituer un fonds. En échange, il verse une partie des dividendes ainsi  que le capital initial versé auprès de ses investisseurs, et cela en fonction du contrat que les deux parties ont signé.
S’informer pour choisir le programme à financer
En tant que particulier vous souhaitez investir dans un placement sûr ? Alors, il est préférable de connaître les différents programmes qui peuvent être financés par le crowdfunding. La plus simple serait de vous référer à une plateforme qui propose une liste des programmes à la recherche d’investisseurs. Vous pourrez vous rendre auprès de ce genre de sites et de trouver le programme qui vous convient, que ce soit en terme de dividende ou de garanti. Pensez à vous informer sur les détails de chaque programme, vous réduirez ainsi les risques liés à la perte d’une partie ou de la totalité de votre placement.

Les renseignements fournis par les investisseurs
Il faut noter que la plupart des plateformes de mises en relation prennent en compte certains critères afin de permettre aux particuliers l’accès aux informations dont ils auront besoin. Cela concerne entre autres la situation de l’investisseur, notamment familiale, patrimoniale et financière. Ainsi, l’investisseur pourra connaître les risques liés à ce genre d’investissement, notamment la perte d’une partie ou d’une totalité de son capital dans le cas où son entrepreneur dépose son bilan. En effet, une personne avisée en vaut deux !

Les renseignements fournis par les promoteurs
Ces renseignements touchent le quartier, les fonds propres du promoteur, la totalité de son emprunt auprès d’une banque ou encore l’apport des autres investisseurs. Le promoteur sera également contraint de déclarer les forces ainsi que les faiblesses de son chantier. Ainsi, chacun pourra se décider s’il veut continuer l’aventure ou non. Et comme un montant minimal est aussi fixé par ces plateformes en ce qui concerne l’investissement, prenez le temps de vous renseigner dessus.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Laisser un commentaire