Le point sur le crowfunding immobilier

Savez-vous que la tendance du moment est sans aucun doute le financement des programmes immobiliers par les particuliers, plus connus de tous sous le terme crowdfunding immobilier ? Cela est sans aucun doute inspiré de la méthode de financement participatif qui a toujours été présent sur le milieu financier. Cet article vous aidera à décrypter ce genre de placement pour un maximum d’information.

Le financement participatif dans l’immobilier
Si le monde du crowdfunding a toujours été dominé par les startups et les projets culturels, actuellement, cela a pris d’autres tournures. La tendance est en effet au financement des projets immobiliers grâce à des investisseurs particuliers. En effet, le but est simple, un promoteur immobilier propose son projet, des investisseurs particuliers apportent leur apport pour la réalisation du projet et ces derniers récupèrent le dividende lié à leu r placement. Laissant ainsi la possibilité à tout un chacun de placer son argent dans des biens immobiliers, et cela sans être des investisseurs institutionnels.

Pourquoi le financement participatif attire les particuliers ?
Il faut reconnaître que le crowdfunding immobilier propose une rémunération de dividende des plus alléchantes. Effectivement, avec un taux de rendement annuel escompté de taxe pouvant atteindre jusqu’à 10% le financement participatif dans le milieu immobilier reste beaucoup plus alléchants que le livret A ou autres placements financiers. Cependant, un placement participatif dans le milieu immobilier n’est pas escompte de risques. Il faut comprendre que vous pourrez perdre la totalité ou une partie de votre capitale. Alors, pour réduire ce risque tout en profitant de cet El Dorado financier, pensez à respecter les règles qui régissent le milieu du crowdfunding.

Les points à prendre en compte pour sécuriser son placement
La mise en relation des investisseurs et des promoteurs immobiliers s’effectuent à travers des plateformes de crowdfunding. Dans ce cas, avant de miser sur un tel ou tel programme, pensez à vérifier si la plateforme de votre choix est sérieuse ou non. Elles sont nombreuses actuellement grâce à la démocratisation de cette méthode de placement. Du coup, pour éviter les arnaques et autres problèmes, pensez à choisir une plateforme agréée par l’AMF. Après cela, il est aussi capital de vérifier la crédibilité de votre promoteur. Vérifiez s’il a déjà des actifs à son nom, s’il a déjà honoré ses engagements, s’il n’est pas en faillite et s’il n’a pas de différents avec d’autres investisseurs.

Comment bien choisir les programmes ?
Vous avez votre plateforme, vous avez découvert un promoteur sérieux, vienne ensuite la vérification du programme. Cela est un point incontournable si vous souhaitez obtenir un retour sur investissement rapide. La première chose à faire c’est la vérification de l’emplacement du programme. Est-ce que c’est dans une ville à forte potentielle ou dans une ville jugée de second rang ? Pensez également à dire non à une ville où il existe déjà un nombre important d’immobiliers bénéficiaires de la loi Scellier, Duflot ou Pinel. Vous éviterez de voire votre capital stagné sans recevoir rien en retour.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Laisser un commentaire