Quand il faut débuter dans le milieu du crowdfunding immobilier

Le placement immobilier fait partie des éléments classiques de la composition d’une propriété. Seulement on ne devient pas porteur de projet sans étudier au préalable. La réussite de votre investissement provient de votre niveau de compréhension et des options que vous ferez pour toucher vos visés. Découvrez des règles élémentaires et des revenus avantageux pour avoir tous les atouts de votre côté pour que votre financement dans la pierre se passe bien. Dans cet article, essayons de découvrir le crowdfunding immobilier ainsi les principes qui l’entourent

Qu’est  ce que le crowdfunding immobilier ?

Le crowdfunding immobilier implique la mise en commun des fonds par plusieurs investisseurs dans un projet immobilier. Cette forme de crowdfunding est différente en fonction des intérêts mais aussi des risques liés à ce genre de placement.

Il existe deux méthodes de base pour investir dans le crowdfunding immobilier. Premièrement, les investisseurs peuvent prendre des participations dans des propriétés commerciales ou résidentielles. En échange du financement du projet, l’investisseur reçoit une action dans la propriété. Les rendements sont réalisés sous la forme d’une part des revenus locatifs générés par la propriété. Les investisseurs perçoivent généralement des paiements sur une base trimestrielle.

Ensuite, les investisseurs choisissent la dette qui est une alternative à l’équité. Lorsque vous investissez dans la dette, vous investissez dans le prêt hypothécaire associé à une propriété particulière. Les prêts sont remboursés avec intérêt, un pourcentage qui est ensuite versée à chaque investisseur participant à la transaction. Ces paiements peuvent être effectués mensuellement ou trimestriellement.

Entre les deux, les placements en actions offrent un rendement plus élevés en raison du fait que la rentabilité d’un investissement de la dette est limitée par le taux d’intérêt lié au prêt. D’autre part, les placements en actions comportent un degré de risque plus élevé et nécessitent généralement une période plus longue pour générer de la rentabilité. Cependant, chacun est libre de choisir le modèle de financement qui s’adapte à ses besoins.

Qui peut investir dans le crowdfunding ?

Jusqu’à tout récemment, seuls les investisseurs accrédités ont été autorisés à participer à des placements immobiliers en crowdfunding. Être un investisseur accrédité signifie avoir une valeur nette minimum de 1 millions d’euros ou un revenu annuel de 200 000 euros au moins. Le seuil de revenu augmente à 300.000 euros pour les investisseurs en couple. Cette norme a été fixée parce que la loi suppose ces personnes ont l’expérience requise, les connaissances et les ressources nécessaires pour gérer leur argent.

Ce n’est que tout récemment que cela s’est ouvert pour les investisseurs non accrédités. Ainsi, tout le monde peut participer à des investissements de crowdfunding. Les plateformes de crowdfunding seront en mesure de permettre des investissements en fonction de l’apport de tout un chacun, et cela en fonction de la politique instauré par ces plateformes. Désormais, chacun a la possibilité de mettre 10% de leurs revenus en crowdfunding chaque année. La limite est fixée à 5% pour les certains investisseurs, et cela en prenant en compte leur revenu annuel.

Alors, pour débuter dans le milieu de crowdfunding même si vous êtes débutant, connaître les bases de l’immobilier serait des plus préférables. Vous pourrez ainsi tirer profit de votre placement, tout en diversifiant votre portefeuille. C’est pourquoi, la rédaction à concocter pour vous ces quelques notions indispensables pour débuter dans l’investissement immobilier.

Définir les priorités pour votre placement

Pour réussir votre investissement immobilier, vous devez d’abord définir les besoins qui vous poussent à ce genre de placement. Interrogez-vous sur l’usage que vous souhaitez faire de votre bien immobilier sur le court terme, surtout si vous investissez en crowdfunding. Selon vos projets, vous pourrez mieux cerner les caractéristiques du bien qui s’adapte à votre besoin : appartement vide ou meublé, neuf ou ancien, en bord de mer ou en centre-ville, logement situé dans une résidence services ou dans un immeuble classique, prestations offertes, …

Choisir le bon dispositif de défiscalisation

Vous avez défini le type de bien immobilier qui vous intéresse ? Avant d’acheter, renseignez-vous sur les dispositifs fiscaux en vigueur. Il s’agit de trouver celui qui s’appliquera le mieux à votre situation et au bien que vous envisagez d’acquérir. Pour ce faire, n’hésitez pas à comparer les différents dispositifs existants, tout en en tenant en compte des avantages fiscaux qui en découlent ainsi que les conditions d’accès appropriées.

Financer votre investissement

Pour le financement de votre projet immobilier, il faut compter avant tout sur votre apport personnel, notamment si vous disposez d’épargne. Dans l’idéal, cet apport doit représenter 10 à 20 % du montant total de votre investissement immobilier. Si vous disposez de cette somme, vous pourrez trouver des promoteurs qui sont à la recherche de financement et qui peuvent fructifier votre placement. Même s’il est possible d’investir dans l’immobilier locatif sans apport personnel, pensez à calculer votre capacité d’emprunt afin d’éviter de vous endetter et de n’en tirer aucun profit. Avec  ces informations, vous pouvez prendre contact avec les plateformes de crowdfunding si vous souhaitez découvrir le financement participatif, ou encore vous renseignez auprès des agences bancaires et de comparer les offres de prêts qu’elles proposent.

Trouver le bien idéal

Pour dégoter le bien immobilier qui répondra à toutes vos exigences, ne négligez aucune piste. Consultez les annonces sur Internet et dans la presse avec des rubriques destinées à l’immobilier. Prenez rendez-vous auprès des agences immobilières, tout en faisant jouer le bouche-à-oreille. Ne ratez aucun affichage, spot et brochure publicitaire qui vous éclairent sur les opérations immobilières prévues dans votre région. Une fois que vous avez trouvé le logement idéal pour votre investissement locatif, ne tardez pas à prendre votre décision ! Pour faire plus simples, la plupart des plateformes de crowdfunding mettent à la disposition des internautes un large choix de projet adapté à leur besoin et à leur situation. Alors, n’hésitez pas à vous informer dessous pour trouver des projets à financer.

Concrétiser votre investissement en crowdfunding

Vous avez trouvé le projet qui s’adapte à votre situation, pensez à concrétiser votre investissement en signant votre contrat avec votre plateforme. Cela inclus en effet le montant du financement, le taux d’intérêt généré par le placement, la durée du remboursement. Si vous investissez avec une plateforme légale, n’hésitez pas à demander la garantie que vous pourrez obtenir de votre placement, ce qui est souvent avantageux si vous souhaitez réduire

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

 

Laisser un commentaire