Saisir sa chance avec le crowdfunding

C’est clair que le crowdfunding immobilier est l’un des placements les plus fleurissants en en matière d’épargne, surtout pour les particuliers qui envisagent de fructifier leur épargne. Le montant minimal pour le placement n’est pas les millions d’euros. Certaines plateformes de crowdfunding proposent aux investisseurs de participer à des projets et d’en tirer le bénéfice, avec en moyenne 500€.
Le crowdfunding immobilier ne finance pas uniquement les logements sociaux, il permet également de financer la construction de locaux administratifs, de bureaux, de commerces et même des complexes hôteliers. Les investisseurs particuliers peuvent en tirer jusqu’à 10% d’intérêt en une année grâce à ce projet, et cela si son promoteur a flairé le bon filon.
C’est pour cela que de plus en plus de plateformes ont vu le jour, afin de démocratiser ce genre de placement, tout en donnant un nouveau souffle au marché immobilier. Comme les demandes des biens immobiliers ne cessent d’augmenter ces derniers temps, les particuliers s’intéressent également à ce marché, d’autant plus le rendement proposé par les plateformes est assez tentant.

Quelques précautions à prendre en compte
Le crowdfunding propose à qui le souhaite la possibilité de diversifier son portefeuille, mais ce genre de placement n’est pas sans risque. Alors, pour éviter les risques en tout genre, il est judicieux de vérifier le fond de la plateforme sur laquelle vous souhaitez investir. Vous pourrez ainsi connaître les différentes assurances qu’elle procurera à l’égard des investisseurs qui passent par elle.
En France, ces plateformes sont régies par la loi et doivent faire  office d’un enregistrement auprès d’organisme financier en charge de ce genre de placement. Cela éviterait certainement les problèmes liés aux investissements immobiliers.
Si vous souhaitez vous défaire de votre action avant terme, optez également pour une plateforme qui vous permettra de mettre en vente votre action en toute facilité. Cela est souvent fréquent, surtout si l’investisseur souhaite se défaire de ses engagements. Cependant, sachez que vous n’en tirerez aucun profit, seulement votre capital initial.
Outre les plateformes, les promoteurs immobiliers sont aussi à prendre en considération avant de céder à un investissement en crowdfunding. Plus il est sérieux, plus vous pourrez avoir l’assurance d’un retour sur votre investissement. Dans le cas contraire, pensez à trouver un autre promoteur qui saura répondre à votre attente. En effet, vous pourrez vérifier cela en fonction de leur réalisation précédente mais aussi de leur compétence.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Laisser un commentaire